Ecomiam - Introduction en bourse

Ecomiam est spécialisé dans la distribution de produits frais surgelés. Le groupe dispose d'un réseau de 27 magasins implantés en France.

Pourquoi une introduction en bourse ?

Avec une belle croissance du chiffre d'affaires sur les dernières années (cf : graphique ci-dessous), l’introduction en Bourse d’écomiam vise à doter le Groupe de moyens financiers nécessaires pour accompagner son développement.

L'augmentation de capital se monte à environ 10,0 M€ pouvant être porté à environ 11,5 M€.

Le produit net de l'offre permettra à écomiam de poursuivre les objectifs suivants :  

a)- Le déploiement des magasins à l’échelle nationale sur la plupart des régions. Avec 20 nouvelles ouvertures de magasins par an sur les 5 prochaines années (période 2021/2025),  et une contribution de 50 K€ apportée par écomiam à chaque ouverture de magasin affilié, on peut estimer l'investissement à 5 M€ (50 K€ * 20 ouvertures annuelles *5 ans).

b)- Le développement de la notoriété de l’enseigne afin d’augmenter la fréquentation des points de vente et de soutenir l’implantation de nouveaux magasins dans de nouvelles régions. Cela peut représenter pour la seule année d’ouverture un budget d'environ 6 K€ par magasin, soit sur la période 2021/2025, un budget minimum de 600 K€ que la Société adaptera ensuite à chaque magasin

c)- Le renforcement des équipes supports, notamment pour l’animation du réseau et les fonctions IT et financière.

Avant l'opération, il y a déjà 9,2 M€ déjà sécurisés sous la forme d’engagements de souscription représentant 91,6% de l’augmentation de capital, dont :  

- 4,0 M€ de la part du Fonds Nobel, géré par Weinberg Capital Partners ;

- 3,2 M€ de la part de Pergam.

 

A l'issue de l'opération, avec un prix définitif de l'action fixé à 11,55 euros et un capital d’Ecomiam désormais composé de 3 381 688 actions : la capitalisation boursière de la société devrait s'élever à 39 M€.

 

Historique de la société :

Tout démarre en 2009, sur le port de commerce de Brest, avec les premières ventes directes de poulets bretons surgelés au colis. L’année suivante, la société part à la conquête des territoires bretons via des camions itinérants.

En 2011, c’est l’ouverture des tous premiers magasins écomiam, dont celui du Relecq Kerhuon, près de Brest ! 

Dès 2013, écomiam met en place un étiquetage produit précurseur indiquant toutes les informations essentielles:

- la carte de France qui situe le fournisseur, et la répartition des revenus entre : 1) la filière de production, 2) écomiam 3) et l’État. 

Vidéo d'introduction de la société (en bas du blog)

 

L'offre commerciale d'écomiam :

L’engagement du Groupe est de réconcilier le consommateur avec son écosystème (son corps, son milieu, sa planète) et contribuer à créer une société plus équilibrée, en valorisant au quotidien le « Bien manger ».

On peut mettre en relief plusieurs points sur l'offre commerciale :

a) - Des produits frais surgelés, pour l’essentiel bruts, c’est-à-dire non transformés, en adéquation avec une tendance de plus en plus forte pour le « Fait maison ».  Avec une offre majoritairement composée de produits bruts, l’enseigne propose une gamme d’environ 350 références sensiblement plus étroite que celles des concurrents qui en comptent fréquemment plus de 1 000 à leur catalogue.

Le graphique ci-dessous à gauche présente la répartition du chiffre d’affaires de la Société par grandes catégories de produits où les viandes constituent la part prépondérante (au total, 65% des ventes de l’exercice 2019).

Il ressort du graphique à droite ci-dessus une part de ventes de produits bruts très largement prépondérante. 

Sur les 350 références de produits, seulement 11,6% sont des produits transformés, tels que les desserts et les références de plats « sur le pouce ».  

b) - Un approvisionnement 100% Français . Cette politique d’approvisionnements s’inscrit dans une approche éco-responsable recherchée par la Société et attendue par des consommateurs de plus en plus « locavores » (c’est-à-dire attirés par les produits locaux). Elle a ainsi pour objet de contribuer à mieux valoriser les filières agroalimentaires nationales permettant aux clients de :

- Manger sain en s’approvisionnant localement,

- Soutenir les producteurs locaux et régionaux

- Limiter l’empreinte carbone liée à leur consommation grâce à des distances de transports réduites, ce qui induit des coûts minimisés qui se retrouvent dans le prix de vente. 

Actuellement, environ 60% de l’offre provient de la région Bretagne en lien avec l’implantation historique de la Société. Cet engagement permet d’assurer la traçabilité des produits.

c) - Une totale transparence sur les prix avec un étiquetage affichant de manière systématique le partage de la valeur entre le prix d’achat payé aux fournisseurs, la marge distributeur revenant à écomiam et la TVA reversée à l’Etat ; 

d) - Une politique tarifaire claire et sans promotion : écomiam a mis en place une politique de prix justes, attractifs et stables pour des périodes de 6 mois, en cohérence avec la politique qu’elle mène avec ses fournisseurs, à qui elle souhaite offrir une grande visibilité. En rupture avec les pratiques usuelles de certaines enseignes de la distribution alimentaire, le positionnement de l’offre écomiam ne cherche en aucun cas à favoriser les achats d’impulsion chez ses clients. L’attrait de l’offre doit reposer sur ses fondamentaux et ne pas découler de campagnes de promotions successives qui font oublier le vrai prix des choses et dont le coût doit souvent être supporté par les fournisseurs ; 

e) - Des emballages réduits au strict minimum, grâce à des sachets plastiques transparents valorisant au mieux le produit. 

 

Chiffre d'affaires et fidélisation : 

Le positionnement tarifaire compétitif et constant, ainsi que l’absence d’incitations aux achats d’impulsion, permettent aux clients d’avoir le sentiment d’avoir acheté au juste prix les produits dont ils ont réellement besoin.  L’objectif est donc qu’ils soient agréablement surpris par le montant de leur ticket de caisse, au regard de leur panier et ainsi de les fidéliser. La fidélisation se constate notamment avec la carte de fidélité, mise en place en juin 2019 à la demande des clients et qui est déjà utilisée lors de 55% des passages en caisse.

Alors que les ventes ont affiché une progression de respectivement +23% et +32% au cours des derniers exercices clos les 30 septembre 2018 et 2019, le chiffre d’affaires devrait connaître une nouvelle phase d’accélération et s’établir au moins à 22 M€, soit +50% au 30 septembre 2020

 

Le réseau d'écomiam, et son déploiement :

Le réseau de ventes d’écomiam est constitué de 27 magasins (dont 21 points de vente affiliés et 5 magasins en propre) proposant une formule de « Click & Collect », complété depuis septembre 2018 par une offre de vente en ligne garantissant des livraisons à domicile en France métropolitaine en 48 heures.

L’implantation de ces 27 magasins est répartie sur l’ensemble de la région Bretagne où la Société a été créée ainsi que sur une partie de la région Pays-de-la-Loire. Le siège du Groupe se situe à Quimper, à proximité directe du premier magasin du réseau, ouvert depuis 2012. L’entrepôt de stockage du Groupe, qui approvisionne l’ensemble des magasins est situé à Vannes, profitant ainsi d’une position géographique centrale par rapport à l’ensemble du réseau actuel.

Le Groupe représente déjà le 3ème plus gros réseau spécialisé dans la distribution de surgelés en France.

Le Groupe projette d'ouvrir 15 magasins sur 2021, et en moyenne 20 magasins par an sur les 5 prochaines années. Avec pour objectif pour les affiliés, la réalisation d'un chiffre d'affaires de 550 ke la 1ière année.

 

 

Le modèle d'écomiam pour ses affiliés : 

Le modèle d'écomiam pour ses affiliés, repose sur le Contrat de commission-affiliation. La Société conserve la maîtrise et le coût de financement de ses stocks, alors que l’affilié se concentre sur la gestion simplifiée de son point de vente en s’approvisionnant exclusivement auprès du centre logistique d’écomiam situé à rennes, et en se concentrant sur la relation clientèle. 

Le Groupe conserve la propriété des ventes et rétrocède en contrepartie une commission à l’affilié sur la base d’un modèle incitatif. Cette formule permet ainsi au Groupe de mutualiser les achats et à l’affilié de ne supporter qu’une structure relativement légère et un fonctionnement simple tout en bénéficiant d’un encadrement de la Société. Le coût d’ouverture d’un affilié représente un budget total de 300 K€ avec un partage des risques entre écomiam et son nouveau partenaire. En effet, l’affilié apporte 50K€ en fonds propres, écomiam apportant 50K€ (10K€ en fonds propres et 40K€ en compte courant), le solde de 200K€ étant souscrit par emprunt bancaire, par l’affilié.

Conditions financières du Contrat de commission-affiliation

a) - Droit d’entrée : En contrepartie de la concession du droit d'usage de la marque et de l'enseigne du Commettant, le Commissionnaire-Affilié versera au Commettant la somme de 15 000 euros HT à titre de droit d'entrée comprenant accompagnement au lancement et prise en main des outils, formation aux bonnes pratiques et kit de communication au lancement.

b) - Commissions sur ventes : En contrepartie du chiffre d’affaires HT effectivement encaissé (net des avoirs et promotions) par le point de vente de l’affilié et des ventes en ligne retirées par les clients sur ce même site, le commettant versera une commission à l’affilié dont le taux sera calculé selon le mécanisme suivant :

- 26% de commission jusqu’à un chiffre d’affaires cumulé de 840.000 € HT par an ;

- Puis, au-delà de cette somme, 10% du chiffre d’affaires étant entendu que la commission ne peut représenter une part inférieure à 18% du chiffre d’affaires de l’Affilié.

c) - Location d’un logiciel de gestion : l’Affilié versera une redevance mensuelle de 256 € HT au commettant en contrepartie de la location d’un logiciel de gestion intégré au réseau écomiam.

d) - Durée : Contrat de 8 ans à compter de leur signature, renouvelable tacitement par période de 4 ans sauf dénonciation par l’une des parties avec un préavis de 1 mois avant le terme normal, ce délai étant augmenté de 4 mois pour chaque période écoulée de 4 ans et dans la limite de 24 mois.

Délai moyen d’ouverture d’un magasin affilié de 5 mois

Le délai moyen constaté s’établit autour de 5 mois, allant de la sélection de l’affilié à l’ouverture du magasin. Il comprend les 8 principales étapes suivantes : 1) Rendez-vous téléphonique ; 2) Rendez-vous au siège et visite d’un point de vente avec le candidat ; 3) Etude de la zone d’implantation ; 4) Envoi du DIP ; 5) Recherche du local et d’un financement ; 6) Signature du contrat d’affiliation et début des travaux ; 7) Formation initiale du nouvel affilié ; 8) Ouverture du point de vente.

Modèle financier d’ouverture d’un point de vente

L’ouverture d’un point de vente affilié représente un investissement total au cours de la 1ère année de l’ordre de 300K€ se décomposant en :

- 15 K€ de frais d’entrée (à compter de septembre 2020) ;

- 210 K€ d’équipements (frigos, bacs congélation, matériel de caisse, etc.) et dépenses d’aménagement du point de vente ;

- 55 K€ de frais de personnel (soit 2 personnes en équivalent temps plein pour la première année) ; 

- 20 K€ de frais divers.

Le financement est généralement assuré comme suit :

- 60 K€ d’apport en capital dont 49 K€ par l’affilié 11 K€ par écomiam à travers une prise de participation au capital de 18% ;

- 200 K€ de financement bancaire souscrit par l’affilié ; et 39 K€ en compte courant apportés par écomiam.

Selon les termes prévus par le contrat de commission-affiliation, l’affilié est le propriétaire du fonds de commerce de son magasin. A compter de l’ouverture, chaque magasin compte un délai de montée en puissance de l’ordre de 5 ans pour atteindre un niveau de chiffre d’affaire de l’ordre de 1 M€ (historique constaté sur les magasins ayant plus de 5 ans exploités à ce jour). 

 

Malgré la volonté affichée par le Groupe, de fonder son développement commercial, sur un modèle d’affiliation, la Société conservera quelques magasins en propre dont le nombre ne devrait évoluer que de manière marginale, avec pour objectifs de les utiliser comme des « magasins laboratoires » où elle peut tester certaines nouveautés.

 

 

Le marché du surgelé B-to-C, et ses acteurs :

Si le marché mondial du surgelé B-to-C s’inscrit dans une croissance de l’ordre de 5% par an d’ici 2023, la situation est différente en Europe Occidentale où le marché semble avoir atteint un certain niveau de maturité en s’établissant à environ 64 milliards de dollars en 2018, en croissance moyenne de 1% par an entre 2012 et 2017.

Le marché Français du surgelé B-to-C s’inscrit dans cette tendance européenne. Il s’est élevé à 6,7 milliards d’euros en 2018 en très léger repli (environ 0,5%) alors qu’une faible croissance de 1% est anticipée pour 2019. Sur ce total, compte tenu des parts de marché respectives des différentes typologies d’acteurs du marché, les distributeurs spécialisés captent environ 33% de la valeur. Le marché d’écomiam est donc estimé à environ 2,2 milliards d’euros. 

Alors que la grande distribution représente 60% du marché, un tiers du marché des surgelés B-to-C est représenté par les circuits spécialisés qui sont regroupés autour de deux profils d’acteurs : 

- Les “Freezer Centers” (Picard, Thiriet, Gel 2000…),

- Les livreurs à domicile (Thiriet, Toupargel…). 

Sur le segment des "Freezer Centers", Picard s’impose comme le leader incontesté du circuit face aux principales autres enseignes comme Thiriet (920 magasins Picard en France vs 160 magasins Thiriet).

Quelques mots sur Picard : L’entreprise trouve ses origines dès 1906 avec la création d’une fabrique de pains de glace par Raymond Picard. C’est en 1973 lors du rachat de l’entreprise qu’a véritablement démarré la naissance du réseau aujourd’hui connu. Spécialisée dans la fabrication et la distribution de produits surgelés, Picard compte plus de 1 100 magasins dont 920 magasins répartis sur le territoire français et ouvre 30 nouveaux magasins en moyenne par an, pour un effectif d’environ 5 000 salariés. En octobre 2019, une transaction portant sur 43% du capital de Picard Surgelés a été réalisée pour un montant de 156 millions d’euros, valorisant ainsi le groupe à 363 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires estimé de 1,4 milliard d’euros lors de l’exercice 2017-2018.

 

 

Chiffres et perspectives 

Après une croissance de 50% du chiffre d’affaires attendue au 30 septembre 2020 (dont environ 40% de croissance organique), le Groupe a pour ambition d’atteindre les 110 M€ de chiffre d’affaires à l’horizon 2025, soit un rythme de croissance annualisé de 40% par rapport au 30 septembre 2019. La croissance du chiffre d’affaires était de 21% et 34% pour les exercices 2018 et 2019 incluant respectivement 4% et 23% de croissance organique. Cet objectif de chiffre d’affaires devrait conduire en 2025, à un résultat d’exploitation de l’ordre de 7 M€ et une marge commerciale qui devrait s’établir autour de 35%.

Avec l’ambition d’ouvrir 20 nouveaux points de vente par an au cours des 5 prochaines années (avec un investissement unitaire de la Société de 50K€ par magasin), le Groupe entend disposer d’un réseau d’environ 125 points de vente en 2025.

L’ambition de chiffre d’affaires 2025 s’appuie sur les hypothèses suivantes :

- Un chiffre d’affaires de 550K€ pour les nouveaux magasins la 1ère année qui se situe dans la fourchette basse de ce qui a été observé historiquement sur le parc actuel, sans faire de communication autour de l’enseigne ;

- Une montée en puissance de chaque nouvelle ouverture.  A compter de l’ouverture, chaque magasin compte un délai de montée en puissance de l’ordre de 5 ans pour atteindre un niveau de chiffre d’affaire de l’ordre de 1 M€ 

 

 

- Un rythme de 20 nouvelles ouvertures de magasins par an sur les 5 prochaines années, étayé par les 260 demandes d’affiliation reçues par la Société

 

 

Informations financières 

a) - Bilan

 Actif

Passif

b) - Compte de résultat

c) - Tableaux des flux de trésorerie

Sources : Document d'enregistrement / Site internet de la société

Vidéo d'introduction de la société :

 

 

                                         AVERTISSEMENT 

Les opinions et le contenu partagés dans ce blog sont uniquement informatifs et éducatifs et ne doivent pas être interprétés comme une recommandation d'achat, de vente ou de tout autre type d'opération d'investissement, ou de demande de transactions ou de clients. Les performances passées des stratégies ou des actifs exposés peuvent ne pas se poursuivre ou être incohérentes, et les actions ou obligations peuvent ne pas se comporter comme décrit. Les informations contenues dans ce blog sont considérées comme adéquates, mais personne ne doit agir sur les informations qu'il contient. Il n'est pas recommandé à quiconque d'agir sur des informations d'investissement sans consulter au préalable un conseiller en investissement quant à l'adéquation de ces investissements à sa situation personnelle.

1 commentaire

  • Ecomiam, publie ses résultats annuels au titre de l’exercice 2019/20 (clos le 30 septembre 2020)

    - Croissance de +57% de l’activité, dont +33% en organique
    - Progression de +63% de la marge commerciale
    - Amélioration du résultat net de l’exercice à 0,8 M€
    - Trésorerie disponible portée à près de 12 M€ post introduction en Bourse
    - Nouvelle accélération de l’activité au 1er trimestre 2020/21
    - Confirmation des objectifs 2025

    C S

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés